Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Poesie-classique

Poesie-classique

Poésie classique écrite selon l'inspiration des jours qui passent

Publié le par modepoete
Publié dans : #triolet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Triolet dit triolet continu en octosyllabes

A1B1AA1-ABA1B1

 

Que soit votre amour

 

Que soit votre amour pour mon cœur

Je ne veux rêver d'artifice

Mais votre beauté en mon bonheur

Que soit votre amour pour mon cœur

je me griserai de saveurs

Mes lèvres buseront délices

Que soit votre amour pour mon cœur

Je ne veux rêver d'artifice

ŦC

Voir les commentaires

Publié le par modepoete
Publié dans : #rondel
Je viendrai au soir nouveau

Rondel en octosyllabes A1B1BAA-BA1B1-ABBAA1

 

 

 

 

Je viendrai au soir nouveau

 

Je viendrai au soir nouveau

Conter l'amour en ritournelle

Au gentil nid de la bonne nouvelle

Qui terrassera tous nos maux

Pour s' offrir l'amour en cadeau

 

Quand sonnera heure éternelle

Je viendrai au soir nouveau

Conter l'amour en ritournelle

De baisers sur ta passerelle

 

Tes yeux me souffleront tes mots

Dévalant la plaine si belle

De ton corps pressé qui m'appelle

Pour trouver plaisir du plus beau

Je viendrai au soir nouveau

ŦC

Voir les commentaires

Publié le par modepoete
Publié dans : #Rondinet
Saigne mon coeur

Rondinet en octosyllabe

 

 

 

Saigne mon ceour

 

Saigne mon cœur dans ma folie

Quand vous aimer est ma douceur

La protéger est mon ardeur

Douce senteur boit ma ferveur

J'entends ton cri , beauté bénie

Laissant briller folle fureur

 

Saigne mon cœur

 

 

L'heure venue, sage pudeur

Consommerai vertu polie

Dans bel écrin qui se candie

Dans les bras sains de ma candeur

 

Saigne mon cœur

ŦC

Voir les commentaires

Publié le par modepoete
Publié dans : #Fatrasie
Se ruinent tous mers enjeux

Fatrasie 11vres dont 6 en 7 syllabes puis 5 en 7 syllabes en 2 rimes

 

 

Se ruinent tous mes enjeux

 

Intègre ne veux

Jouer à la balle

Quand de son grand feu

Prison cruciale

Possible ne peux

D'erreurs triomphales

Ma liberté je m'en veux

D'avoir vie asociale

Qui n'accepte tous ces jeux

Des offense s cannibales

Qui ruinent tous mes enjeux

ŦC

 

Voir les commentaires

Publié le par modepoete
Publié dans : #rondeau classique
C'était cet hier

rondeau classique en décasyllabes

Forme = AABBA - AAB refrain - AABBA refrain $

 

 

C'était cet hier

 

C'était cet hier les plaines fleurissaient

Dans tous les bois chantaient les hirondelles

Et mon grand cœur attendait la nouvelle

L'amour heureux, patient je l'attendais

Au fond sain de mon âme , ma citadelle

 

Les beaux ruisseaux dans les vals serpentaient

Sortis du fond d'un lit qui assuraient

Le vrai bonheur d'une rage éternelle

 

C'était cet hier

 

J'aurai garder l'amour là qui naitrait

L'instable vent d'hiver le traversait

Avec stupeur pour user en ritournelle

Le grand palais d'affections éternelles

Que mon doux cœur chaque jour adressait

 

c'était cet hier

☼ŦC

Voir les commentaires

Publié le par modepoete
Publié dans : #Virelai
Pour une sage paix

Virelai en alexandrin

 

 

Pour une sage paix

 

Où va le vent de l'espoir émouvant

Il butine les fleurs du soleil levant

Qui voudraient éclore au midi de la vie

Dans les bras harmonieux de ces litanies

Qui consume besoin du parfait évident

 

La phobie des humains est un trouble dément

Quand bonne volonté se rugit à l'envie

Dans le cœur de tous ceux qui repousse folie

Où va le vent de l'espoir émouvant

 

Les discours se lèvent dans les châteaux du temps

Ils distribuent leurs mots sortis de l'amnésie

Pour se voir écouter le prudent agrément

Où va le vent de l'espoir émouvant

Laissez-le découvrir l'éloquence jolie

Qui ne rebute pas à trouver pacte fervent

Pour une sage paix que toute mort oublie

 

 

La joie se pourra t'elle aux prairies refleuries

Redonner visage aux jours des beaux froments

Pour que riche moisson d'été soient embellie

Où va le vent de l'espoir émouvant

Demain se signera sur les pensées serties

toute sérénité des âmes du présent

Au pur bénéfice d'une vie sans tourment

 

Laissez-nous au futur vivre dans l'accalmie

Qu'évite nos pas dans sables trop mouvants

Quand destinée pourra nous servir féérie

Où va le vent de l'espoir émouvant

ŦC

Voir les commentaires

Publié le par modepoete
Publié dans : #Lai
d(un amour fou

Lai en octosyllabes et tétrasyllabes

 

 

 

D'un amour fou

 

La nuit se lève il n'est plus

Vos doux yeux ont quitté ma rue

O solitude

O lassitude

Demain je capterai la vie

Reconquise par la folie

D'un amour fou

Qui joue tambour

Dans le velouté de l'aurore

Je retrouverai gai la flore

Du feu sacré

De vos baisers

Mon cœur d'un tout passionné

Dans mon élan déraisonné

Brule désir

De l avenir

L'alliances des riches âmes

Dans l'envie pure quand se brament

Nos beaux accords

Au doux décor

Venez tous nos actes bénis

Partagez notre beau défi

Vive puissance

Des influences

Nous engendrons tout le pur fruit

De nos ententes à la nuit

Progéniture

De l'aventure

Je m'endors las l'esprit serein

Rêve l'amour de tout matin

Toi patience

Réminiscence

ŦC

Voir les commentaires

Publié le par modepoete
Publié dans : #Fatras
Un heurt pour ta jolie fleur

Fatras simple

6 vers en en pentasyllabes (5)

5 vers en heptasyllabes(7)

forme = AABAABBABAB

 

 

Un heurt pour ta jolie fleur

 

J'ai mis une mise

Pour faire entreprise

Comme bon voleur

J'y prendrai sottise

Que folie attise

Au matin rieur

Un heurt pour ta jolie fleur

La croque comme cerise

Ô saveur d'humeur quel leurre

Mon bon cœur tu n'égrise

Erreur , peur tu n'as ma faveur

ŦC

Voir les commentaires

Publié le par modepoete
Publié dans : #fable
Le loup et le lezard

Fable

 

Le loup et le lézard

 

Un méchant loup bandit sur la scène des grands chemins

S’en revenait prétentieux et réjoui de sa belle champagne

A grand pas feutrés sorti malicieux d’une vaste campagne

De larcins entrepris dans les tanières délestées au matin

 

Il ramenait fier dans sa musette mille précieux objets volés

Des ors, des tableaux de maîtres, des antiquités et des billets

Et pour ne pas être pris à son vil piège par la marée chaussée

Les cachait dans un puit encaissé au silence gêné d’une forêt

 

Un jour qu’il eut angoissé grand besoin d’argent pour sa santé

Il s’en retourna au puit miraculeux de son effrayante obésité

Pour chercher la manne prisée qui consolante lui servirait

 

A retrouver vive la gouaille hardie de sa malsaine vertu

Au proche du coffre-fort de son mutin butin il fut estourbi

Le puit était si et tant profond qu’à l’instant présent il ne pu

 

Comment remonter l’objet désiré de son projet têtu

Aussi facilement au haut de la surface qu'il se pourrait

Lui le malin voleur , Se pourrait-il n’être que ce courbatu

 

Il tourna, tourna autour du puit pour trouver saine une solution

Quand vers midi passa méditatif le bon Sieur lézard s’en allant

A la grande ville pour acquérir pour sa nichée un beau divan

Son maigre porte-monnaie serai-t-il pour lui une satisfaction !

 

Notre obèse loup devinant le souci de Sieur lézard l’entrepris

« Vous êtes de fort bonne constitution, habile et fort musclé

Réalisons un marché, si amical vous teniez à bien m’aider

Je vous récompenserai très copieusement à votre juste compromis

 

Le lézard inquiet lui dit séduit : « Ô Loup! Que puis-je risquer

De cautionner votre entreprise périlleuse par trop malhonnête »

Le loup empressé le rassura « Sieur lézard ! Soyez sûr! Honnête

Est ma proposition, cela restera entre nous silence d’éternité »

 

Le naïf lézard rêvant du plus bel achat donna raison au filou

Il glissa jusqu’au fond du puit et servile prometteur remonta

Un à un, tous les objets précieux de juste tentation que justifia

La promesse du rapace de lui donner sans gage une faim de loup

 

A l’instant de remonter péniblement la dernière liasse de billets

Une crevasse à la paroi du puit laissa couler une rivière d’eau

Le lézard compris alors qu’il lui faudrait de l’aide d’en haut

Il en Appela le loup ; «Aide-moi vite que je ne puisse me noyer »

 

Le loup ayant récupéré son trésor lui répondit ; « Sieur lézard !

Que voilà pour vous un grand profit, je vous laisse cette liasse

Peut être servira t’elle à vous éviter l’enfer qui nous pourchasse

Vous ! d’avoir cru vous enrichir au profit d’un maraudeur busard »

 

Bonnes gens écartez vous de tous les rapaces détrousseurs

Ils ne vous gratifieront du bien acquis, aveuglé par le profit malveillant

Ne commettez pas la faute de vouloir vous aussi être dépendant

De l’argent malsain ; Votre punition sera garantie par vos séducteurs.

☼ŦC

Voir les commentaires

Publié le par modepoete
Publié dans : #Sonnet
Que voilà tous mes voeux

Sonnet traditionnel

 

 

Que voilà me vœux

 

Une porte d’hier se ferme a jamais

S’illumine d’or mon esprit éblouis

Dans le faste discret que rien n’interdit

Quand s’ouvre l’an nouveau sur le bonheur parfait

 

Et mon âme sourit en vous offrant son met

Désirant assouvir vos espoirs de bonheur

Au nouveau temps venu de la nouvelle année

 

Que santé et travail vous soient bel intérêt

Que chance et revenu vous soientt grande faveur

Qu’amour et sentiment vous soient actes surfaits

 

Alors que le soleil au grand fond de vos âmes

Quand s’illumine vie pour vous offrir saveurs

Tout au long de ces jours vous couvre de bonheur

Comme tous mes souhaits quand ce jour je vous clame

CŦ

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>